Votre panier est vide  Votre compte

Les 70 ans de la fermeture du camp de concentration du Vernet d'Ariège

Diaporama du 29 juin 2014

Cérémonie pour les 70 ans de la fermeture du camp de concentration du Vernet d’Ariège qui s'est déroulée le dimanche 29 juin 2014 sur le parvis de l’ancienne gare avec l’inauguration du wagon réhabilité par les élèves de l’EREA - Établissement Régional d’Enseignement Adapté - de Pamiers & les jeunes adultes en situation de handicap de l'ESAT - Établissement Spécialisé d'aide par le Travail -.

Une exposition avec les travaux des élèves de l’EREA a été présentée dans le wagon, ainsi que des dessins & peintures de Carlos Duchatellier, peintre haïtien, ancien interné du camp. La personne qui était dépositaire de ses peintures - deux cents - les a données à notre Amicale suite à l’émission "Carnets de campagne" sur France Inter.

Madame Leon-Gonzalez Pepita, vice-présidente de notre Amicale, a été la maîtresse de cérémonie.

  • Mot d'accueil, de Michel Grasa, du maire du Vernet d'Ariège
  • Intervention de notre Amicale pour expliquer cette cérémonie, suivie de la lecture d'une lettre datée du 29 juin 1944 écrite par M. Rella, grand-père de notre secrétaire, José Medina qui a lu ce courrier. 
  • Jeanine Garcia présidente de l'Amicale des Anciens Guérilleros Espagnols en France - Forces Françaises de l'Intérieur - section de l'Ariège : prise de parole liée à l'importance quantitative des Républicains Espagnols internés dans le camp.
  • Andrée Zdrojower pour l'Association des Résistants, Déportés, Internés et Emprisonnés Politiques en Afrique du Nord : premier convoi de déportation du 22 mars 1941 suite à la révolte dans le camp du 26 février 1941.
  • Lecture, par Aline Dégeilh, trésorière de l'association du "Musée des enfants du Château de La Hille", d'un message de Isi Véléris, sauvé de la déportation par sa mère qui le confia au château de La Hille alors qu'il était un enfant en août 1942.
  • Henri Basso pour l'Association Française des Anciens Combattants Volontaires Garibaldiens : rapatriements forcés vers l’Italie de Mussolini du 18 juillet 1943.
  • Guy Scarpetta, co-président de l'Amicale des Déportés Résistants du Train Fantôme : le 30 juin 1944 le camp de concentration du Vernet d’Ariège était fermé et ses 403 derniers prisonniers allaient connaître une déportation qui durera pratiquement deux mois. Les hommes arrivèrent à Dachau le 28 août et les femmes à Ravensbrück début septembre.
  • Au final, c'est Alain Fauré, député de la 2° circonscription de l'Ariège qui a clôturé les prises de parole.


Les prises de parole de ces associations étaient liées au futur aménagement de l’espace Gare-Wagon, à savoir l’installation de panneaux avec les listes des noms des personnes déportées entre mars 1941 & juin 1944. Les panneaux seront au moins en trois langues comme au parc paysager du cimetière : français, espagnol, anglais. On envisage de rajouter l’allemand.

Le dépôt de gerbes au pied des plaques a suivi traditionnellement ce tour de paroles.

La chorale des aînés de La Tour du Crieu, sous la direction de Gérard Andrieu a interprété : "Nuit & brouillard" de Jean Ferrat, la Marseillaise & le Chant des Partisans.

Nous avons ensuite inauguré le wagon réhabilité en présence du directeur de l'EREA de Pamiers ainsi que des professeurs & chefs d'atelier impliqués dans ce travail. Les travaux des élèves installés dans le wagon ont intéressés les visiteuses/visiteurs de cette première exposition dans notre wagon.

Le verre de l'Amitié offert par la  été  partagé dans la salle attenante au musée. Le repas  a réuni 70 personnes. 70 comme les 70 ans de la fermeture de ce camp & comme l'aurait sûrement relevé un ancien interné, c'est surtout le nombre qui figurait sur les wagons "CHEVAUX 8 HOMMES 70"...