Votre panier est vide  Votre compte

403 personnes déportées par le "Train Fantôme"

Le 10 juin 1944, la 3ème compagnie de l’armée allemande, le landesschutzen bataillon n726 a pris le commandement du camp de concentration du Vernet d’Ariège. Le 30 juin 1944, les dernières personnes internées, 398 hommes & 5 femmes, sont amenées à Toulouse en camions & en bus. Le 3 juillet 1944, elles ont été déportées avec d’autres personnes dans un convoi qui a mis deux mois à arriver à destination : le 28 août au camp de concentration de Dachau pour les hommes & début septembre au camp de concentration de Ravensbrück pour les femmes.

Ce convoi a été appelé le Train Fantôme. Son périple long de deux mois a été émaillé d’évasions, de drames, de décès, …d’une absence totale d’HUMANITÉ ; heureusement que des témoins ont essayé comme ils le pouvaient de soulager les souffrances de ces déportées/déportés en leur donnant, parfois au péril de leur vie, à boire & à manger. À Sorgues dans le Vaucluse, la population a réussi à faire évader quelques personnes.

Au total près de 720 personnes ont été déportées par ce convoi.